5 octobre 2022

Conseil municipal du 27 mai 2021 – Intervention de Mathilde REGNAUD sur le rapport 18 : « Acquisition du terrain du stade des Trois Chênes et du parking attenant à Belfort – Parcelles cadastrées BX 18 et BX 8 »

Je suis très gênée par ce rapport. Certes, le projet d’un service d’urgences permettant de désengorger l’hôpital est évidemment une bonne idée. Mais il me semble que la cession d’un tel terrain pose plus de problèmes qu’elle n’en résout. Et tout d’abord, je m’étonne que la délibération ne prévoie pas la vente ni son prix – on parle de cession, j’aimerais s’il vous plaît davantage d’informations là-dessus.

Au début de votre mandat précédent, vous avez inauguré une nouvelle tribune en grande pompe, qui complète le terrain synthétique et permet d’avoir un 2ème terrain de pratique « haut de gamme » pour Belfort. Le  programme sur ce site comprenait une 3ème partie qui est le terrain d’entrainement du stade. Or ce terrain est indispensable :

– en semaine parce que le stade est surchargé avec tous les jeunes de l’ensemble des clubs belfortains qui s’y entrainent. Le terrain arrière permet de mieux répartir les jeunes sur les deux espaces

– le week-end pour permettre d’y organiser plus de matches, avec l’échauffement sur le terrain arrière pendant les matches sur le terrain avant.

L’ensemble a été conçu avec ce terrain arrière de manière cohérente. Cela répondait aux normes fédérales pour une équipe évoluant en championnat. Par ailleurs, le parking latéral répondait aussi à cette norme ainsi que le clos à vue autour du stade et son éclairage.

Alors malheureusement, c’est vrai, tout cela n’a pas été maintenu à ce niveau malgré le besoin.

– le clos à vue (les palissades autour du stade) est en ruine depuis plusieurs années et tout le monde s’en moque

– l’éclairage n’est pas suffisamment maintenu en état

– le terrain synthétique lui-même n’est pas entretenu correctement.

Et le coup de grâce vient avec ce rapport : suppression du terrain arrière et amputation du parking du stade. Pourtant, en avril 2020, vous aviez rencontré les dirigeants de l’ASBS pour concerter et valider le projet de terrain arrière. Une étude a même été réalisée sur le sujet. Il avait été annoncé aux clubs en grande pompe et représentait une délivrance par rapport à la question de la sur-occupation du terrain en temps normal. Le COVID est passé par là et ce problème est moins prégnant… mais cela va revenir… et il n’y aura plus de solution.

Pourquoi ne pas envisager une solution avec le terrain disponible avenue du Maréchal Juin en face de la station de traitement des eaux, qui est tout près et ne léserait personne (soit, devant Nipson) ?

– la localisation est à peu près équivalente, des parkings sont disponibles juste à côté. Il reste de plus à proximité du labo de l’hôpital

– cet endroit se trouve en plus bien desservi- sur les transports en commun (ligne 3 de bus)

– ce terrain appartient à l’agglomération par l’intermédiaire de la SODEB, sa vente générerait donc des recettes pour l’opération Tech’nom.

Cela permettrait de répondre à un besoin de santé sans sacrifier un projet sportif.